Top 10 des personnes les plus riches du Togo en 2022

Vous êtes-vous déjà demandé qui sont les personnes les plus riches de Togo en 2022 ? Togo est l’un des pays les plus pauvres d’Afrique où quelques Togolese ont construit des entreprises extrêmement prospères et créé une richesse incroyable. Top Most 10, votre blog préféré, présente les personnes les plus riches de Togo en 2022 et leurs sources de richesse. Ce sont des magnats des affaires et des entrepreneurs qui possèdent des entreprises valant des millions de dollars.

Voici les 10 personnes les plus riches de Togo en 2022 et leurs sources de richesse

8. Joseph Kokou Koffigoh

Joseph Kokou Koffigoh est un homme politique togolais, militant des droits de l’homme et poète qui a été Premier ministre du Togo du 27 août 1991 au 23 avril 1994. Élu Premier ministre par la Conférence nationale dominée par l’opposition en 1991, Koffigoh a été nommé Premier ministre pouvoirs et chargé de superviser la transition vers des élections multipartites. Cependant, à partir de décembre 1991, le président Gnassingbé Eyadéma réaffirme de plus en plus son autorité aux dépens de Koffigoh. Bien que Koffigoh soit resté au pouvoir, l’opposition l’a finalement abandonné, estimant qu’il était devenu trop coopératif avec Eyadéma.

 

7. Kpatcha Gnassingbé

Kpatcha Gnassingbé est un homme politique togolais. Il est le fils de Gnassingbé Eyadéma, qui a été président du Togo de 1967 à 2005, et un frère de Faure Gnassingbé, qui est président depuis 2005. De 2005 à 2007, Kpatcha Gnassingbé a été ministre de la Défense. En avril 2009, il a été arrêté parce qu’il était soupçonné d’avoir comploté pour renverser son frère.

 

6. Komi Sélom Klassou

Komi Sélom Klassou est un homme politique togolais qui a été Premier ministre du Togo de 2015 à 2020. Membre de l’Union pour la République (UNIR) au pouvoir, il a été ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports de 2000 à 2003, en tant que ministre de Enseignement primaire et secondaire de 2003 à 2007, et premier vice-président de l’Assemblée nationale de 2007 à 2015.  

5. Jean-Pierre Fabre

Togo

Jean-Pierre Fabre est un homme politique togolais et président du principal parti d’opposition togolais, l’Alliance nationale pour le changement (ANC). Il a été pendant des années secrétaire général de l’Union des forces du changement (UFC) et président du groupe parlementaire de l’UFC à l’Assemblée nationale de 2007 au 10 août 2010. Il a été le principal candidat de l’opposition à la présidence en 2010 et encore en 2015.

 

4. Gilchrist Olympio

Gilchrist Olympio est un homme politique togolais qui était un opposant de longue date au régime de Gnassingbé Eyadema et a été président de l’Union des forces pour le changement (UFC), principal parti d’opposition du Togo des années 1990 à 2013. Olympio est le fils de Sylvanus Olympio , Premier président du Togo, assassiné lors d’un coup d’État de 1963. Il est désormais un allié du régime actuel de Faure Gnassingbé, le fils du défunt président

3. Faure Gnassingbé

Faure Essozimna Gnassingbé Eyadéma est un homme politique togolais qui est président du Togo depuis 2005. Avant d’assumer la présidence, il a été nommé par son père, le président Gnassingbé Eyadéma, comme ministre de l’Équipement, des Mines, des Postes et des Télécommunications, en fonction de 2003 à 2005.

2. Koffi Gbondjidè Gervais DJONDO

Koffi Gbondjidè Gervais DJONDO est un entrepreneur togolais. Il est le co-fondateur et ancien président d’Ecobank. Il est également le fondateur et actuel président d’ASKY Airlines. Il a remporté le prix Africa Awards for Entrepreneurship’s Lifetime Achievement Award en 2014.  

1. MEBA Essohouna Germain

MEBA Essohouna Germain, l’un des hommes d’affaires les plus influents du Togo. À 54 ans, il est le PDG de la société informatique Cib-Inta, également président de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT). Son entreprise est également le fournisseur d’accès Internet de Togo Telecom, une entreprise publique de télécommunications. Germain Essohouna MEBA préside depuis novembre 2015, le bureau exécutif de la Conférence permanente des chambres consulaires africaines et francophones (CPCCAF), une organisation à but non lucratif dont le but est de contribuer au développement du secteur privé africain. Il se voit confier une mission unique à la tête de la CPCCAF, celle d ‘«encourager les États africains à créer des institutions financières pour soutenir les PME / PMI. Il est surnommé le Togolese Bill Gate.